Home » Banc d Essai : Renault Twizy by Olivier Bruzek
Banc d Essai : Renault Twizy Olivier Bruzek

Banc d Essai : Renault Twizy

Olivier Bruzek

Published April 13th 2014
ISBN :
Kindle Edition
42 pages
Enter the sum

 About the Book 

Renault Twizy inaugure le plus grand test automobile jamais réalisé. Sur l’équivalent de 30 pages, découvrez le véhicule 100% électrique et urbain de Renault.Extrait du livre :C’est le plus grand test automobile publié à notre connaissance ! AvecMoreRenault Twizy inaugure le plus grand test automobile jamais réalisé. Sur l’équivalent de 30 pages, découvrez le véhicule 100% électrique et urbain de Renault.Extrait du livre :C’est le plus grand test automobile publié à notre connaissance ! Avec plus de 10 001 mots, celui-ci correspond peu ou prou à une trentaine de pages d’un livre à la mise en page dense. Quelle mouche nous a donc piqué se sont exclamées les quelques personnes mises dans la confidence ?Deux questions accompagnaient leur interrogation : pourquoi faire si long et pourquoi une telle voiture ?Pour commencer, Renault Twizy a beau avoir une bouille rigolote, quatre roues, un volant, deux sièges avec des ceintures de sécurité, un pare-brise avec essuie-glace, deux portes, un frein et un accélérateur au pied, ce n’est pas une voiture. Au sens juridique strict, c’est un quadricycle à moteur. Il faut comprendre par là que son usage n’est pas soumis à la détention d’un permis de conduire. Tous les sobriquets imaginés aux quadricycles à moteurs (voiturette, sans-permis, micro-citadine, scooter à quatre roues, etc.) collent donc magnifiquement à Twizy.Toutefois, cette Renault électrique a une aura que d’autres quadricycles n’ont pas. Et ce n’est pas tant lié à son avant de buggy, son arrière de fiacre et son cockpit d’avion de chasse d’un autre âge. Twizy appartient à la gamme ZE de Renault. ZE pour Zéro Émission. Twizy est un véhicule d’appoint 100% électrique qui fuit les stations à essence et n’a besoin que de sources électriques pour se mouvoir. Avec un prix d’attaque à 7200 euros, Twizy est donc en phase avec le marché des véhicules sans permis et il n’y a qu’à observer les rues parisiennes pour comprendre que Renault a certainement vu juste en imaginant ce genre de véhicule atypique. Il n’est plus rare de croiser une Twizy sur son chemin. Récapitulons : un véhicule atypique, moderne, utile, accessible et facile. Il n’en fallait pas tant pour justifier un texte de plus de 10001 mots dont la première vertu aura été pour moi de mieux comprendre l’usage citadin que je me faisais d’un véhicule. Et finalement de conclure qu’il y a eu un avant et un après test de Twizy lorsque l’on enchaîne les déplacements urbains.Pour réaliser ce dossier, nous avons tout d’abord réalisé 100% de nos déplacements urbains en Twizy pendant une dizaine de jours. Mais, plus important, nous avons fait appel à l’expérience de vétérans propriétaires de ce modèle, afin d’être le plus complet possible. Et surtout les plus exhaustifs sur le sujet. Car notre test, s’il a bien une ambition, est de redéfinir la façon dont les essais automobiles sont réalisés. Un dicton chinois explique qu’une image vaut 10 000 mots. De notre côté, nous pensons que 10 001 mots sont supérieurs à une tonne d’images. Trop de photographies, généralement flatteuses, étouffent la pertinence des textes et créent un déséquilibre dans les compte-rendus. Voilà pourquoi, nous sommes volontairement avares en pixels dans notre test. Ceux qui veulent en trouver iront les chercher ailleurs, l’internet n’en manque pas.